Rester en bonne santé durant le printemps

Santé printemps

Si je vous parle du printemps aujourd’hui, c’est tout simplement que selon le calendrier chinois, le printemps commence le 4 février donc beaucoup plutôt que sur notre calendrier.

Dans la culture chinoise, c’est au début du printemps que commence une nouvelle année (25 janvier) . Si chez nous le début de l’année ne correspond qu’à une simple date, dans la culture chinoise le sens de cette nouvelle année est bien plus profond. Pour écouter le podcast cliquez ici.

Observez votre environnement

Suite à la période de repos qu’est l’hiver, tout ce qu’il y a de vivant sur cette terre va se remettre en activité grâce à la montée progressive de l’énergie yang du printemps. En effet, durant l’hiver, chaque être vivant a tenté de préserver son énergie vitale afin de pouvoir vivre ou survivre jusqu’au printemps. Les arbres en sont l’exemple le plus visible autour de nous.

Vous verrez dans les semaines à venir que cette énergie du printemps va avoir un impact direct sur la sève des arbres. Celle-ci va commencer un mouvement de montée qui part des racines pour aller jusqu’aux branches. Cette sève a été accumulée au niveau des racines durant tout l’hiver afin d’assurer la survie de l’arbre. Si le stockage de cette sève a été fait correctement durant l’hiver, alors elle pourra être envoyée vers chacune des branches de cet arbre et nous verrons apparaître de petits bourgeons qui donneront vie à de nouvelles branches.

L’impact du printemps sur notre santé

Chez nous les humains, c’est la même chose, notre sève c’est notre énergie vitale. Si nous ne savons pas la garder précieusement durant l’hiver, alors il nous sera bien plus facile de tomber malades au printemps. Si vous avez su la conserver grâce à une bonne hygiène de vie durant l’hiver, cette énergie qui était stockée au plus profond de votre corps va petit à petit entamer un mouvement en direction de l’extérieur et cela sous l’action de l’énergie du printemps.

Les mouvements de l’énergie sont différents durant chaque saison. Les Chinois ont su décrypter ces informations que nous donne la nature pour mettre au point une méthode complète nous permettant d’adapter nos habitudes en fonction des saisons, dans l’objectif de rester en bonne santé.

Même si nos conditions de vie se sont sensiblement améliorées augmentant ainsi notre espérance de vie, Il ne faut pas négliger le rythme de la nature. Le respecter ne peut être que bénéfique pour notre santé.

Une poule en pleine nature ne pondra pas d’œuf en hiver, c’est ainsi : elle respecte le rythme de la nature de façon naturelle, en se calant sur le soleil. Si vous mettez cette même poule dans un élevage industriel, elle pourra certainement pondre des œufs en hiver comme en été grâce à un éclairage artificiel. Mais à quel prix ? En ne respectant pas ce cycle, sa résistance aux maladies et son espérance de vie en seront obligatoirement affectées. Et vous, à quoi ressemble l’environnement dans lequel vous évoluez ? Plutôt basse-cour à la campagne ou couvoir industriel ?

Les Chinois, en observant les règles de la nature, ont su adapter leurs habitudes aux nombreux changements d’une année qui est rythmée par les saisons. Cela comprend l’alimentation, les habitudes du quotidien, l’activité physique et sexuelle, le sommeil ainsi que la façon de s’habiller mais aussi l’émotionnel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment circule l'énergie dans notre corps ?

Un proverbe chinois dit que le travail de toute une année dépend du bon début du printemps. C’est vrai pour le travail, mais aussi pour votre santé. Dans la suite de cet article, vous trouverez de petites astuces afin de bien entamer le printemps.

L’alimentation :

Sous l’action de cette énergie du printemps, notre métabolisme énergétique va lui aussi petit à petit devenir plus vigoureux. Afin d’accompagner ce mouvement, consommez des aliments de saveur piquante, douce, de nature tiède tels que la ciboulette, la coriandre, les dattes chinoises et de l’igname. Évitez ce qui est trop gras et froid.

Ces aliments vont vous aider à favoriser la montée de l’énergie du printemps.

Selon le cycle des cinq mouvements, si l’énergie du foie est trop forte, elle va avoir tendance à dominer excessivement l’énergie de la rate. Celle-ci pourrait facilement devenir déficiente et ainsi provoquer des symptômes associés à cet organe. C’est pour cela qu’il est préconisé de consommer des aliments plutôt de saveur douce et d’éviter ceux qui sont acides afin de renforcer votre rate avec le doux et ne pas venir réfréner le mouvement de l’énergie du foie avec l’acide. Pour économiser l’énergie de votre rate, évitez tout ce qui vous est difficile à digérer.

Durant le printemps, il faut renforcer son énergie. Pour cela, n’hésitez pas à consommer :

  • La ciboule : sa nature tiède et sa saveur piquante sont parfaites pour les petits rhumes du printemps.
  • La ciboule de Chine (Alium tuberosum): C’est un légume à avoir dans son jardin. Vous pouvez trouver des graines dans la plupart des magasins spécialisés en jardinerie. La ciboule chinoise va permettre de réchauffer votre système digestif et chasser le froid. Préparée avec des œufs, c’est délicieux.
  • La bourse Pasteur : sa saveur est douce, elle harmonise la rate et l’estomac. Très bien aussi pour améliorer la vue.
  • La coriandre : sa saveur est piquante et de nature tiède. La coriandre permet la sudorification et favorise une bonne digestion. Elle est très utile lorsque vous avez un rhume et que vous ne transpirez pas ou que vous n’avez plus trop d’appétit.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La diététique chinoise au quotidien dans votre cuisine

Lorsque j’étais en chine, le printemps était l’occasion de recommencer à consommer du gingembre. En effet, le gingembre étant de saveur piquante et de nature tiède, c’est l’aliment parfait pour entamer une journée et accompagner la montée de l’énergie yang du printemps. Faites bouillir quelques tranches de gingembre dans de l’eau, ajoutez-y un peu de sucre de canne et votre tisane du petit déjeuner est prête.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la diététique chinoise cliquez ici.

L’émotionnel :

Le printemps est en relation directe avec le foie. Or, l’énergie du foie, comme celle du printemps est de nature à monter. En fonction des fragilités et des déséquilibres de chacun, cette énergie a parfois tendance à monter un peu trop fortement ou au contraire à stagner. Cela pourrait, soit provoquer de l’irritabilité et de la colère, soit de la dépression.

Vous savez donc maintenant que, durant le printemps, s’il vous est possible d’éviter de vous mettre en colère, cela vous sera très bénéfique pour le restant de l’année. Si la colère en excès est néfaste pour votre organisme durant toute l’année, cela pourrait avoir de plus grandes conséquences durant le printemps.

Privilégiez plutôt une attitude de tolérance face à ce qui pourrait vous énerver, soyez heureux, bienveillant, multipliez les bonnes actions qui sont, d’après un de mes maitres, le meilleur moyen de renforcer notre énergie.

La déprime n’est pas non plus conseillée durant le printemps car elle va avoir tendance à faire stagner l’énergie de votre foie et ainsi aller à l’encontre du mouvement de montée de son énergie.

Même s’il nous est impossible parfois de contrôler nos émotions à cause d’événements imprévisibles, vous savez maintenant que certaines émotions peuvent vous être plus néfastes durant certaines saisons. Parfois il nous suffit d’essayer d’envisager d’une façon différente un problème pour faire naître d’autres émotions plus bénéfiques pour notre santé.

L’activité physique :

Le printemps est lumineux, frais, la végétation devient petit à petit verdoyante. Ces conditions sont donc propices à l’activité physique de plein air, c’est aussi le bon moment pour commencer à s’exposer au soleil. En effet, après un hiver passé à essayer de préserver son énergie vitale des énergies climatiques comme le froid, le printemps est le moment idéal pour sortir et pour commencer une activité physique telle que le Qigong, le Taijiquan qui vont accompagner la croissance de votre énergie yang.

La marche étant aussi un excellent moyen d’exercer une activité physique, privilégiez les temps ensoleillés, n’hésitez pas à transpirer un peu, cela ne peut être que bénéfique pour vous.

Votre tenue vestimentaire durant le printemps :

L’augmentation des températures et le vent de printemps sont particulièrement propices au développement des bactéries et virus. Tous les conseils dont je vous ai parlé dans cet article vont vous permettre de mieux résister à l’agression de ces pathogènes extérieurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La signification du Yin/Yang

Comme le printemps favorise l’éclosion des premières fleurs, les pores de votre peau s’ouvriront eux aussi peu à peu, et notre résistance au froid sera moins importante. Le climat du printemps changeant rapidement, il vous faudra donc faire attention à ne pas vous découvrir trop facilement. Cela est d’autant plus important chez les personnes âgées ou fragiles. Veillez toujours à ce que votre nuque, le bas du dos, les genoux et vos pieds soient toujours bien au chaud.

Concernant les vêtements, séchez-les au soleil. En effet, il est peut-être l’un des meilleurs désinfectants qui existent. Sécher ses habits dans une pièce chaude sans soleil n’est pas très sain. Pensez à les faire sécher au soleil quand cela est possible.

Le sommeil :

Durant le printemps, il est conseillé de se coucher un peu plus tard, entre 21h et 23h, et de se lever plus tôt qu’en hiver, car les jours rallongent. Vivre au rythme du soleil est le meilleur moyen de vivre en bonne santé. Si durant le printemps, vous faites le contraire, alors obligatoirement vous provoquerez certains déséquilibres vont tôt ou tard dégraderont votre santé.

Deux choses à faire chaque jour :

Dans un des plus anciens livres traitant de la préservation de la santé « Yangsheng Lun » (période entre 220 et 280), il est conseillé de se peigner chaque matin 100 à 200 fois, durant les trois mois du printemps, et de faire un bain de pieds chaque soir avec de l’eau salée. Ces deux actions permettront d’activer la circulation du sang et de l’énergie dans votre corps en stimulant les méridiens qui se situent sur la tête et sur les pieds.

En début de printemps, les bains de pieds serviront à évacuer le froid que vous avez pu accumuler durant l’hiver. Faites attention à la température afin de ne pas vous brûler. Un bain de pieds d’une vingtaine de minutes est suffisant, veillez à ne pas trop transpirer durant cette période car cela pourrait épuiser les liquides de votre corps sur le long terme et devenir néfaste pour votre santé.

La sexualité durant le printemps :

Oui, même pour cela, les Chinois ont défini des règles : avec les températures qui passent du froid au chaud, votre sexualité va aussi augmenter progressivement. Sachez que la période qui doit être la plus limitée au niveau des rapports sexuels est bien sûr l’hiver. Si durant l’hiver, vous n’avez pas été raisonnable dans ce domaine, il est fort probable que vous soyez plus fragile et contractiez des maladies de chaleur au printemps. En effet, comme les arbres, vous devez préserver votre sève afin de rester en bonne santé.

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aidera à être en meilleure santé durant le printemps. Avez-vous pris conscience qu’il est important de s’adapter aux saisons afin de vivre en meilleure santé ?

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager.

1 commentaire pour “Rester en bonne santé durant le printemps”

  1. J’adore l’arrivée du printemps et l’énergie vitale que je sens augmenter chaque jour à mesure que les températures augmentent et que l’ensoleillement s’étire en début et fin de journée !
    J’ignorais totalement cette histoire de se peigner 200 fois par jour !!! Et je suis loin du compte car je ne me coiffe même pas tous les jours… Une piste d’amélioration sérieuse, haha 😀
    Que penses-tu par ailleurs de la détox printanière du foie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *